Appel d’offres – SÉLECTION D’UNE ÉQUIPE DE CONSULTANTS

EXPRESSION OF INTEREST

Ref.: GEF-MANO N° 02/2019

TITRE : SÉLECTION D’UNE ÉQUIPE DE CONSULTANTS COMPRENANT DES EXPERTS INTERNATIONAUX / RÉGIONAUX ET NATIONAUX POUR DÉVELOPPER UN ANALYSE DIAGNOSTIQUE TRANSFRONTIÈRE ACCOMPAGNÉE D’UN BASE DE DONNEES POUR CAPITALISER ET PARTAGER DES DONNEES ET DES INFORMATIONS

Date de Publication 09 May 2019

Date de clôture 25 May 2019

Les États membres de l’Union fluviale (Sierra Leone, Guinée, Libéria et Côte d’Ivoire) ont reçu un financement du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) pour la mise en œuvre du « Projet de conservation de l’écosystème de l’Union du fleuve Mano et de gestion internationale des ressources en eau ». Le secrétariat de l’UFM, l’agence régionale de gestion de projet et les quatre agences d’exécution nationales ont l’intention d’utiliser une partie du financement pour mener à bien les activités de projet suivantes :

Activité 2.13: Réalisation de l’analyse diagnostique transfrontalière pour la région de l’Union du fleuve Mano

Activité 2.9: Mettre en place une base de données régionale simple contenant les données et les informations compilées sur les eaux internationales et la biodiversité, lors des enquêtes TDA (activité 2.12), afin de permettre une capitalisation durable des bases de données et une prise de décision informée au niveau transfrontalier.

Le but de cette consultation est de :

Développer l’analyse diagnostique transfrontalière dans trois bassins transfrontaliers comprenant les rivières Cavally, Moa / Makona et Little & great Scarcies / Kolente; cela impliquera d’identifier, de quantifier et de définir les priorités pour les problèmes liés à l’eau de nature transfrontalière, afin de fournir une base factuelle à l’élaboration du plan d’action stratégique;

Mettre en place une base de données régionale, qui servira d’outil pour traiter les données collectées et pour partager des informations et des données entre les pays. Les objectifs spécifiques sont les suivants :

Analyser la situation actuelle des 3 bassins d’un point de vue hydro-environnemental, institutionnel et socio-économique afin d’identifier les préoccupations environnementales nationales et transfrontalières et les actions nécessaires pour résoudre les problèmes environnementaux prioritaires.

Identifier et hiérarchiser les utilisations de l’eau dans le bassin ;

Identifier et hiérarchiser les problèmes transfrontaliers ;

déterminer les impacts environnementaux et socio-économiques ;

analyser les causes immédiates, sous-jacentes et fondamentales ;

élaborer les thèmes choisis de manière consensuelle ;

Identifier les points de levier et faire des recommandations

préparer le document TDA ;

participer au processus de validation de la TDA ;

Développer une base de données régionale pour stocker les données et les informations collectées et analysées aux niveaux régional, national et local dans les trois bassins pendant le processus d’ADT. Les consultants devront utiliser des outils techniques basés sur la méthodologie du FEM (FEM, IW : LEARN, 2013) pour guider le processus de développement de l’ADT à l’échelle du bassin. Aux fins d’illustration, le consultant régional international responsable de la TDA doit :

Prendre en compte les politiques du FEM visant à offrir de multiples avantages environnementaux pour le développement durable au niveau mondial et la gestion intégrée des ressources en terres et en eau dans l’Union du fleuve Mano ;

Tenir compte en particulier des études en cours, des conclusions intermédiaires, provisoires ou finales d’études similaires dans les bassins considérés. Si ces études sont conduites au début de sa mission, le consultant devra s’adresser au consultant chargé de ces études afin de rechercher les synergies et les complémentarités nécessaires concernant le contenu des deux programmes ;

Prendre en compte les études menées dans le cadre du processus de vision partagée du projet BRIDGE.

Qualification du consultant

Une. Equipe d’experts régionaux / internationaux La mission doit être effectuée par un cabinet de conseil ou un groupe de consultants possédant plus de quinze (15) années d’expérience dans les domaines d’expertise requis par l’étude et ayant effectué des missions de nature et de complexité similaires (trois (03) références similaires), notamment dans le cadre d’autres projets financés par le FEM.

L’équipe de consultants comprend les experts principaux suivants :

Un officier supérieur ayant au moins un ingénieur ou une maîtrise en ressources en eau et / ou environnement, spécialisé en gestion des ressources naturelles, possédant au moins 15 ans d’expérience professionnelle et familiarisé avec les projets financés par le FEM.

un officier supérieur titulaire d’un Master en socio-économie, spécialisé en économie de l’environnement et ayant au moins dix ans d’expérience professionnelle du développement rural ;

Un expert en gouvernance ayant un Master avec au moins 10 ans d’expérience dans le domaine institutionnel et juridique de la gestion de l’environnement ou des ressources naturelles

Un expert en systèmes d’information géographique ayant obtenu un Master avec 10 ans d’expérience professionnelle et une expertise dans la gestion et la diffusion des données de sites Web et de l’information. De plus, les qualifications suivantes constitueront une valeur ajoutée :

connaissance des pratiques et procédures du FEM, en particulier du processus TDA / PAS ;

une expérience préalable dans les études de diagnostic sur l’état des ressources naturelles et socio-économiques ;

Expérience de travail et production de documents en français et en anglais ;

Expérience dans la mise en œuvre de projets de gestion des ressources naturelles aux niveaux national et régional.

Equipe d’experts nationaux

Une équipe d’experts nationaux des États du bassin, fournissant des données et conduisant des études au niveau national, assistera l’équipe régionale ou internationale ayant plus de 15 ans d’expérience et au moins une (01) référence similaire.

L’équipe comprendra le personnel clé suivant :

Un expert ayant un diplôme d’ingénieur ou une maîtrise en ressources en eau et / ou environnement, spécialisé en gestion des ressources naturelles, possédant au moins 15 ans d’expérience professionnelle et familiarisé avec les projets financés par le FEM.

un expert titulaire d’un Master en socio-économie, spécialisé en économie de l’environnement et ayant au moins dix ans d’expérience professionnelle en développement rural ;

Un expert en gouvernance ayant un Master avec au moins 10 ans d’expérience dans le domaine institutionnel et juridique de la gestion de l’environnement ou des ressources naturelles

Un expert en systèmes d’information géographique ayant obtenu un Master avec 10 ans d’expérience professionnelle et une expertise dans la gestion et la diffusion des données de sites Web et de l’information.

En plus, les qualifications suivantes constitueront un atout :

connaissance des pratiques et procédures du FEM, en particulier du processus TDA / PAS

une expérience préalable dans les études de diagnostic sur l’état des ressources naturelles et socio-économiques ;

Expérience de travail et production de documents en français et en anglais ;

Expérience dans la mise en œuvre de projets de gestion des ressources naturelles aux niveaux national et régional.

Soumission des candidatures

Les consultants peuvent s’associer à d’autres entreprises pour renforcer leurs compétences respectives sous la forme d’une coentreprise ou d’un contrat de sous-traitance. Les détails des termes de référence pour les services demandés sont disponibles auprès des agences d’exécution et sur IUCN-PACO website: www.iucn.org/fr/regions/afriquecentraleetoccidentale:

Executing Agencies Email Address
For Côte d’Ivoire: ‘Direction de l’Evaluation et du Patrimoine

Hydraulique’, Abidjan

toure_bass@yahoo.fr; firminyao@ymail.com; dgpre.minef@gmail.com;
For Guinea: ‘Centre Forestier de Nzérékoré’ delamounicolas70@gmail.com watta.30camara@yahoo.fr;
For Liberia: ‘Forestry Development Authority’, Monrovia pewuwilliam@yahoo.com; mikedoryen@gmail.com
For Sierra Leone: ‘National Protected Area Agency’, Freetown sadiya.karim@yahoo.com; msejuanah@hotmail.com;
Mano River Union Secretariat, Freetown rdore@mru.int tayirogerdore@gmail.com

Patrickmasuba@gmail.com; pmasuba@mru.int adoumbia@mru.int

 

Equipe d’experts nationaux Les consultants qualifiés ou les candidats qui remplissent les critères pour occuper le poste d’expert national doivent soumettre leur candidature sous forme électronique ou physique à l’agence nationale d’exécution. Les candidatures doivent être reçues au plus tard le 25 mai 2019 à 17h00. Contacts pour la soumission des candidatures de consultants nationaux par pays, voir le tableau ci-dessus :

Équipe d’experts régionaux ou internationaux Les consultants qualifiés ou les candidats répondant aux critères du poste d’expert régional ou international doivent soumettre leur candidature, sous forme électronique ou physique, au Secrétariat général de l’Union du fleuve Mano (Agence régionale d’exécution du projet). Les candidatures doivent être reçues au plus tard le 25 mai 2019 à 17h00.

Contacts pour la soumission de candidatures de consultants régionaux ou internationaux :

Secrétariat de l’Union du fleuve Mano

Spur Loop 32 S Fudia Terrace, PM Bag 133 Freetown, Sierra Leone,

Regional Coordinator of the GEF Project.

E-mail adresses pour la soumission des candidatures: rdore@mru.int

Copy to: tayirogerdore@gmail.com; adoumbia@mru.int; atarawalie@mru.int; patrickmasuba@gmail.com;